L’arrivée du printemps.

Après un hiver un peu particulier cette année, c’est au tour du printemps de prendre place. La Nature reprend Vie après une période de repos. C’est l’occasion d’observer les premiers bourgeons, les fleurs qui sortent de terre comme par magie. Il ne faut pas oublier ces ambiances que j’aime tant : les forêts brumeuses à souhait, la pluie qui vient décorer les fleurs. Je vous propose de découvrir une série d’images aux couleurs printemps.

 

Une balade parmi les fleurs.

A flanc de montagne (hé oui… obligé….pour moi les Vosges c’est les montagnes…même si il y a de jolis endroits en plaine aussi…) entre deux averses. Ce printemps est assez généreux en matière de pluie, il faut bien l’avouer. Mais ce n’est pas ça qui va m’arrêter, au contraire.

Une balade parmi les fleurs, au milieu de nulle part. C’est seulement à ce moment précis où je profite à 100% : au milieu de rien, et surtout avec personne autour. Juste savourer d’être au milieu des premières fleurs du printemps : les jonquilles, quelques anémones. Il est encore trop tôt pour les orchidées sauvages, et trop tard pour les nivéoles et perce neige ( soyez rassurés, j’ai des dizaines de photos de ces deux fleurs en réserve dans mon disque dur).

Une évasion sur les pentes des montagnes Vosgiennes, l’air frais, l’odeur de la pluie fraîchement tombée, le bruit des ruisseaux de montagne…si c’est pas ça le bonheur, on s’en rapproche fortement.

Les stars du printemps dans les Vosges

La fête des jonquilles qui aura lieu cette année à Gerardmer. Mais personnellement, je préfère largement voir les jonquilles au milieu d’un immense champ plutôt que plantées sur des chars pour le seul plaisir de la foule. Pour mettre en valeur la star du printemps, rien de mieux que la Nature elle même.

J’aime bien aussi observer la Nature en pleine ville. Un peu paradoxal mais nécessaire. Il faut avouer que le béton et le macadam ne sont pas des plus jolis. Heureusement qu’il y a de quoi voir un peu la vie en rose (ou en blanc) avec la grande famille des Rosacées qui viennent égayer les rues de nos villes et villages.

Il ne faut pas non plus oublier les anémones printanières des forêts,  petites fleurs si discrètes que j’aile découvrir dans les sous bois ou en bordure des ruisseaux. De jolis tapis de fleurs blanches, parfois violettes qui viennent colorer le sol alors que les arbres n’ont pas encore sortis leurs premières feuilles.

La magie des moments capturés

L’émerveillement à chaque photographie de ces fleurs printanières des Vosges. Attendre ce qui ressemblerait à un rayon de soleil venant mettre en valeur les jonquilles et autres fleurs. Observer ces grandes étendues de fleurs et essayer de deviner l’endroit. Celui qui permettra de faire l’image pensée dans ma tête. L’image qui mettra en valeur une fleur dans sa simplicité et sa beauté. Rendre l’éphémère éternel, ou tout du moins arrêter le temps pour profiter se la beauté du moment.

Et maintenant on fait quoi ?

Un moment unique à marcher sur les flanc des montagnes vosgiennes. Photographier la nature en la respectant avant tout.

Chaque pas est calculé pour ne pas écraser une fleur…pour ne pas casser une branche. Mon plaisir dans tout cela ? Créer des images qui vont me faire dire “waowww c’est beau” en les regardant sur mon écran d’ordinateur ou en les voyant imprimées suite à vos commandes de tirages photo. Passer d’une fleur que je peux toucher, dont je peux respirer le parfum, à un tirage photo avec la texture du papier, les couleurs retranscrites, un moment figé sur une image.

Je retournerai sur les flancs de montagne, au milieu des champs, des sous bois, en prenant garde lorsque je pose le pied par terre pour ne pas abimer ce que la nature nous offre…

Partage cette publication pour me soutenir :)

Auteur photographe. Vosgien, 100% pure souche de sapin.

(2) commentaires

    • Anne Mille

    • 17 mars 2024 at 20:46 pm

    De magnifiques photos !
    Un moment suspendu…
    Sympa 😊
    En ce qui me concerne je préfère les jonquilles ou autre dans la nature et non en bouquets , ou accrochées à un essuie glace ou ailleurs qui seront en deux heures .
    Merci Emmanuel 😊

    1. Merci pour ton commentaire Anne. Je les préfère aussi en pleine nature 🙂

Si tu me disais ce que tu penses de cette publication ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.